Notre pèlerinage paroissial du 1er mai 2017

Publié parChristine dans la rubrique Retraites et Pélerinages

 

        Dès 8h30, nous étions déjà nombreux dans le jardin du presbytère pour prendre notre petit déjeuner, amélioré de croissants et de pains au chocolat offerts par la paroisse ! Nous l’avons pris debout, chaussures de marche aux pieds et bâton de pèlerin à la main ! Beaucoup étaient pressés de partir ! Mais auparavant, le petit troupeau se rendit à l’église pour une prière de louanges.

     Qu’il est beau, qu’il est bon de louer notre Dieu dès le matin, de proclamer son Nom très saint, de chanter sa gloire de Ressuscité, puis d’invoquer l’Esprit Saint-Consolateur et enfin de se confier à la protection de la Vierge Marie avant de se mettre en route. Grâce à Savéria et Grégoire qui animèrent les chants avec entrain, et à Eric qui les accompagnait à l'orgue, ce fut un moment plein de joie et d’allégresse.       Le Père Jacques-Bertrand nous lut l’Evangile des Pèlerins d’Emmaüs, bien adapté à la circonstance ! « Deux disciples faisaient route vers un village appelé Emmaüs… Or tandis qu’ils s’entretenaient et s’interrogeaient, Jésus lui-même s’approcha d’eux et il marchait avec eux. […] Ils se dirent l’un à l’autre : « Notre cœur n’était-il pas brûlant en nous, tandis qu’il nous parlait sur la route et nous ouvrait les Écritures ? »

Le Père nous donna ensuite les consignes pour la route : 1)  Prier, prier pour les autres, prier pour demander et pour remercier. 2) Faire connaissance avec ceux que nous connaissons moins bien : plus jeunes ou plus âgés, ou d’autres villages ; 3)  Pour faire connaissance en profondeur, partager un texte d’évangile qui nous marque ou un évènement qui nous a fait expérimenter en quelque sorte la rencontre du Ressuscité, pour en faire profiter les autres et ainsi entrer dans l’intelligence des Ecritures.

     C’est par des sentiers de randonnée que nous avons gagné Saint-Hilarion, bien encadrés par quelques hommes de notre groupe, sous l’autorité de Jacques qui avait la mission de veiller à la sécurité de tous, notamment lors de la traversée de routes.

     Les très nombreux enfants étaient répartis en petits groupes, dont les « grands jeunes » avaient la charge et qui agrémentaient leur marche « d’étapes », qui avaient chacune leur objectif (faire connaissance, découvrir les objets et le mobilier d’une église etc.) A chaque enfant avait été remis un bâton de pèlerin personnalisé, qui s’est enrichi en cours de route, de flots de couleur, si « les étapes »  étaient réussies, si bien qu’ils n’eurent aucune peine à suivre le rythme…quand ce n’était pas eux qui l’imposaient.

     L’arrivée à Saint-Hilarion, par le côté de l’étang, avec le chevet de l’église en toile de fond, sous un ciel bleu paré de nuages, a réjoui plus d’un cœur et élevé plus d’une âme vers le Créateur de tant de beauté ! Là, nous avons participé à la messe en l’honneur de St Joseph, travailleur, pour nous mettre à son école : « Quel que soit votre travail, faites-le de bon cœur, comme pour le Seigneur et non pour plaire à des hommes : c’est le Christ, le Seigneur, que vous servez. »

      Nous avons également prié pour ceux qui n’avaient pu se joindre à nous, notamment nos chers malades.

     Après la messe, nous avons repris la marche pour nous rendre aux Buttes Noires, chez nos hôtes, qui nous avaient réservé un accueil « royal » : tables dressées à l’intérieur, vin, café et chocolat, feu de bois dans les cheminées, gentillesse et sourires.

     Laurent et Frédérick, aidés de quelques autres, avaient allumé pas moins de 7 barbecues pour faire griller des saucisses, qui, devenues « hot dogs », complétèrent les pique-niques tirés du sac. Le soleil brillait de nouveau et le vent froid s’étant calmé, beaucoup déjeunèrent dehors, sur la pelouse.

     Après le repas, nous avons eu un petit exposé sur les Apparitions de ND de Fatima, dont nous fêtons le centenaire cette année et auquel la paroisse a décidé de s’associer en faisant pérégriner, dans les familles, une statue de la Vierge de Fatima, afin d’en faire connaître le message.

     Pendant ce temps, les enfants, sous la houlette de Béatrice et de ses « grands jeunes », apprenaient un chant et sa chorégraphie, avec leurs bâtons de pèlerins, dont ils nous donnèrent ensuite la représentation, qui fut très applaudie.

     Puis nous avons quitté nos hôtes pour faire la dernière partie du chemin, vers Émancé où nous sommes arrivés vers 17h.

Nous avons chanté les Vêpres dans l’église, si bien restaurée et si belle, en cette fin de journée ! Bonheur de psalmodier les Psaumes et de rendre grâce pour ce jour d’amitié et de prières, passé sous le regard du Seigneur, par un temps providentiellement clément !

 

Un grand merci à tous ceux qui ont donné de leur temps et de leur énergie pour faire de ce pèlerinage une réussite, aux dires de tous !

Merci à Alain G. qui a commandé les croissants et à Anne de T. qui est allée les chercher de bonne heure et nous les a apportés.

 

Merci à Jacques D. et à  ceux qui l'ont aidé à assurer la sécurité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Merci à nos animateurs liturgiques Savéria LM, Grégoire L. et Eric B.

 

 

Merci à Béatrice  L. et à ses grands jeunes : Anne, Matthieu, Axel, Baudouin, ainsi que Clémence, Catherine-Iris et Ronan ; à Anne DV qui a  préparé et fleuri l'église de St Hilarion, et aux enfants de choeur du jour.

 

                     

 

 

Merci à Hélène A. pour la charcuterie et le pain ; à Maxime H., Laurent C. et Frédérick H. pour les barbecues.

                

 

 

Enfin un grand merci à nos hôtes pour leur chaleureux accueil et à notre Père Jacques-Bertrand, qui, quoiqu'il arrive, reste toujours connecté !