Peut-être n'y étiez-vous pas ? Reportage

Publié par Christine dans Patrimoine

Nous avons mis à profit ce samedi saint, sans office, pour faire le grand nettoyage de l'église de Gazeran ...qui en avait bien besoin.

 

Armée de têtes de loup, dont l’une permettait d’atteindre jusqu’aux voûtes, et pesait bien lourd au bout des bras, une petite équipe de volontaires a traqué les toiles d’araignées sur les vitraux, les murs, les lustres… pendant que d’autres aspiraient les tapis et les pavés, ciraient les bancs, balayaient les endroits inaccessibles aux aspirateurs, changeaient les nappes d’autel, dépoussiéraient les statues…

 

Ce fut aussi l’occasion de remettre dans les niches prévues à cet effet, derrière l’autel, deux statues qui n’attendaient que ça, dans la sacristie, depuis des années !

 

Grâce à quelques jeunes hommes venus prêter main forte, les statues de ND de Pontmain et de St Germain d'Auxerre furent hissées jusqu’à la place d’où elles veillent maintenant sur nous !

 

Saint Germain est le patron de l’église de Gazeran. Il est donc bien normal qu’il y ait sa place.

Quant à la statue de ND de Pontmain, son histoire mérite d’être contée !... (Et nous remercions vivement Alain Guyot d'avoir bien voulu nous faire profiter de ses connaissances d'historien et de "mémoire vivante " de Gazeran !)

 

Au début du siècle dernier, Madame Allorge  revenait  chez elle, par le chemin de fer, avec son enfant. Celui-ci se mit à jouer avec la serrure de la porte du wagon ; soudain, la porte s'ouvrit et l'enfant tomba du train, sous les yeux de sa mère, entre Rambouillet et Gazeran, près de la ferme d'Arbouville. Dès que la rame s'immobilisa, la dame, morte d'inquiètude, courut en sens inverse, le long de la voie ferrée...et retrouva son enfant sain et sauf. Elle décida alors, en action de grâce, d'offrir une statue de Notre-Dame de Pontmain à la paroisse de Rambouillet. Celle-ci n'en voulut pas, car l'église avait déjà un nombre suffisant de statues. Comme l'endroit où l'enfant était tombé, se trouvait finalement sur la commune de Gazeran, c'est à l'église de ce village que Madame Allorge offrit la Vierge. Le Père Bazot accepta.

 

Elle y fut installée en 1916, le dimanche 16 janvier, veille de la fête de ND de Pontmain, en présence du Père Joseph Barbedette, l'un des petits voyants de l'apparition de Notre Dame à Pontmain, devenu prêtre. Celui-ci présida, dans l'après-midi, aux Vêpres de la Sainte Vierge, au Salut du St Sacrement et prononça le sermon, en présence du Vicaire Episcopal et d'une foule de personnes. Pendant plus de 30 ans, chaque 8 septembre, jour de la Nativité de Marie, on commémora cet événement, en faisant un grand pèlerinage de doyenné.

 

La statue avait été installée sur le pilier près de l'autel du Saint Sacrement où trônaient déjà la statue de la Vierge actuelle et celle de ND de la rue du Bac. Quand l'église fut restaurée, on ne garda que la statue actuelle. Celle de ND de Pontmain fut reléguée à la sacristie.

 

En cette année où nous célébrons le 150 ème anniversaire de cette Appariton, il était bien juste de la remettre à l'honneur.