Restauration de l'orgue de Gazeran

Publié par Christine dans Patrimoine

 

L'orgue a été acheté en 2001 à l'initiative du Père Amaury SARTORIUSalors curé du groupement paroissial de GAZERAN, et musicien.

 

Cet orgue a manifestement été construit en 1827, et se trouvait, à l'origine, dans la chapelle de l'hôpital Corentin Celton, à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine) Si cet instrument n'est pas signé, il s'apparente à la facture de Daublaine et Callinet, entreprise française de facture d'orgues du XIXe siècle.

 

Sans cet achat,  cet instrument rare risquait d’être vendu en pièces détachées.

 

La restauration minutieusement effectuée par monsieur

Pierre MACIETfacteur d’orgues à Montainville, près de Thoiry, 

a permis la réinstallation puis la bénédiction et l’inauguration de l’instrument en 2002.

 

Cet orgue se révéla d’une grande valeur

- historique, d’abord puisqu’il date probablement de 1827, époque où l’Église se remettait à vivre après la tourmente révolutionnaire.

- musicale aussi par la qualité des tuyaux.

- esthétique par le mobilier en chêne en parfait état.

- liturgique enfin puisque le musicien, tourné vers le public, peut suivre pleinement la célébration.

 

C’est donc une œuvre de grande qualité qui enrichit le patrimoine de cette église.

 

Ci-dessous, quelques détails pour connaisseurs ! Et pour ceux qui voudraient en savoir encore plus, c'est ici.

Console : un clavier de 54 notes et pédalier de 18 notes en tirasse fixe en console retournée. Tirants de jeux à section carrée, boutons ronds de grosse taille ornés de porcelaines.

 

Transmissions : mécaniques.

 

Composition :

Clavier manuel :

 1-     Bourdon 8

2-     Flûte 8

3-     Prestant 4

   4-     Doublette 2

           5-     Trompette (B/D)

                   6-     Dessus de Hautbois 8

(Le jeu de hautbois est un ajout postérieur. Sa chape a été ajoutée sur le bord du sommier. Son tirant de jeu est monté sur une tige cylindrique et non à section carrée comme les autres jeux. Ceci indiquerait un jeu un peu plus tardif, sans doute vers 1850.)

                        7-     Appel et renvoi Trompette.

 

En 2020, Monsieur le curé Jacques-Bertrand ROBERT, a donné son accord pour procéder à un relevage général de l’orgue et procéder à certains travaux d’ordre mécanique (les « tirants  et le « sommier » notamment…)

 

 

Enfin, au cours de cette même période de restauration, les tuyaux de façade ont tous été refaits. C’est le fils de Pierre MACIET, Oscar MACIET, qui a réalisé ces nouveaux tuyaux.

 

Il s’agit d’une copie en métal plus étoffé et surtout dans une feuille de métal unique, car les actuels avaient été faits en plusieurs morceaux.

 

Les travaux ont débuté le 1er juin 2020 pour s’achever le 25 janvier 2021.

(Un grand merci à Alain A. qui a fourni un gros travail très documenté sur l'orgue et ses travaux de rénovation, dont j'ai extrait les principales lignes pour cet article, ainsi que la plupart des photos.)