Groupement Paroissial de Gazeran

Chandeleur 2023

Après deux ans d’interruption pour cause de Covid, la Paroisse a renoué cette année avec le traditionnel repas-crêpes de la Chandeleur, pour la plus grande joie des participants.

L’avant-veille, Hélène et Christine ont fait les courses : 100 œufs, 120 tranches de jambon, plusieurs dizaines de bouteilles de cidre et de jus de fruit, quelques kilos de gruyère râpé, une dizaine de paquets de gâteaux apéritif, du Nutella, du beurre, de la confiture ! De vraies courses, quoi !

La veille, une petite équipe de bénévoles s’est retrouvée à la salle municipale de Poigny pour monter les tables, les recouvrir de nappes, dresser le couvert.

Marie-Thérèse avait fabriqué de jolis centres de table dont la bougie blanche nous rappelle que la fête de la Chandeleur est la fête de la lumière, cette Lumière des nations célébrée par Syméon, au temple de Jérusalem et qui n’est autre que Notre Seigneur.

Le dimanche matin, à la messe, le Père Isidore nous fit une belle homélie sur l’Evangile « Vous êtes le sel de la terre, la lumière du monde ». En voici un extrait :

  •  » Le sel : il donne goût et saveur à toute nourriture, il assainit, conserve, vivifie, guérit même ; il est connu du monde entier. Et dans la symbolique biblique, il figure la sagesse, exprime l’amitié et la joie fraternelle.
  • Quant à la lumière, un des premiers  éléments de la nature créé par Dieu (« que la lumière soit  !…) : elle éclaire, purifie, réchauffe, procure la vigueur, donne la   vie.  Voilà symboliquement, ce que doit être le disciple du Christ dans le monde au milieu de  ceux qui l’entourent.   Frères et sœurs, nous n’avons pas besoin de grandes actions pour rendre gloire à Dieu et pour « saler » le monde : une prière les uns pour les autres, un geste de charité, une parole d’espérance… Puisse le Seigneur raffermir notre élan missionnaire et que notre témoignage de foi, d’amour, de charité, si petit soit-il, contribue non seulement à la gloire de Dieu,  mais aussi au salut de ceux et celles qui nous entourent. Amen ! »

A l’issue de la messe, nous nous sommes retrouvés à la salle des fêtes de Poigny où les premiers arrivés ont commencé à prendre l’apéritif en attendant les derniers, puis le Père Isidore a entonné le bénédicité et nous sommes passés à table.

Petits et grands, jeunes et moins jeunes se sont mêlés pour un repas qui a permis de mieux faire connaissance.

Et autour d’une même table, des paroissiens de Gazeran, Poigny, Emancé, Orcemont et Hermeray !

Un merci tout particulier à Brigitte et Marie-Christine qui sont restées jusqu’à la fin du repas en cuisine pour faire cuire d’innombrables œufs sur le plat et réchauffer les crêpes apportées par tous.

Bravo et merci à Isabelle qui est restée debout pendant tout le repas à faire des galettes bretonnes qui nous ont régalés ; à Laurent qui n’a pas son pareil pour organiser un buffet et surtout pour tout ranger impeccablement ! A Cathy pour ses allers-retours entre la cuisine et la salle pour servir les convives.

Merci enfin à tous les présents d’avoir réservé leur journée pour ce moment de convivialité paroissiale.

Et, si Dieu le veut, rendez-vous l’année prochaine pour la Chandeleur 2024 et, avant cela, pour le prochain repas paroissial !

Lectures du jour

  • Psaume (129 (130), 1-2, 3-4, 5-6ab, 7bc-8)
  • Évangile : « Va d’abord te réconcilier avec ton frère » (Mt 5, 20-26)
  • Première lecture : « Prendrais-je donc plaisir à la mort du méchant, et non pas plutôt à ce qu’il se détourne de sa conduite et qu’il vive ? » (Ez 18, 21-28)

Lire les textes

Saint du jour

Articles récents

Plus d'articles