La Toussaint 2018

     Cette année encore, St Louis, St Thibault, Ste Anne, St Matthieu,St Denis, St Bruno, St Georges, St Henri, St Théophane et d’autres encore étaient au rendez-vous de leur fête, la fête de tous les saints, la TOUSSAINT !

   Ils sont entrés en procession dans l’église et ont été accueillis par le prêtre qui a dit un petit mot sur la vie de chacun.

   Ils ont également suivi la procession des offrandes et à la fin de la messe, tout ce petit monde s’est régalé de boissons et de bonbons !

    Quant à notre Père Jacques-Bertrand, il a prêché sur la sainteté en s’appuyant sur l’exhortation apostolique du Pape François, GAUDETE ET EXSULTATE  (SUR L’APPEL À LA SAINTETÉ  DANS LE MONDE ACTUEL) dont il nous a cité quelques extraits,  écrits dans une langue tellement à la portée de tous, que dans l’après-midi des enfants en ont même redit spontanément quelques passages à leurs parents !

La sainteté n’est pas réservée aux religieux : « Pour être saint, il n’est pas nécessaire d’être évêque, prêtre, religieuse ou religieux. Bien des fois, nous sommes tentés de penser que la sainteté n’est réservée qu’à ceux qui ont la possibilité de prendre de la distance par rapport aux occupations ordinaires, afin de consacrer beaucoup de temps à la prière. Il n’en est pas ainsi. Nous sommes tous appelés à être des saints en vivant avec amour et en offrant un témoignage personnel dans nos occupations quotidiennes, là où chacun se trouve. Es-tu une consacrée ou un consacré ? Sois saint en vivant avec joie ton engagement. Es-tu marié ? Sois saint en aimant et en prenant soin de ton époux ou de ton épouse, comme le Christ l’a fait avec l’Église. Es-tu un travailleur ? Sois saint en accomplissant honnêtement et avec compétence ton travail au service de tes frères. Es-tu père, mère, grand-père ou grand-mère ? Sois saint en enseignant avec patience aux enfants à suivre Jésus. As-tu de l’autorité ? Sois saint en luttant pour le bien commun et en renonçant à tes intérêts personnels. »

La sainteté s’acquiert dans de petits détails parfois : « Cette sainteté à laquelle le Seigneur t’appelle grandira par de petits gestes. Par exemple : une dame va au marché pour faire des achats, elle rencontre une voisine et commence à parler, et les critiques arrivent. Mais cette femme se dit en elle-même : « Non, je ne dirai du mal de personne ». Voilà un pas dans la sainteté ! Ensuite, à la maison, son enfant a besoin de parler de ses rêves, et, bien qu’elle soit fatiguée, elle s’assoit à côté de lui et l’écoute avec patience et affection. Voilà une autre offrande qui sanctifie ! Ensuite, elle connaît un moment d’angoisse, mais elle se souvient de l’amour de la Vierge Marie, prend le chapelet et prie avec foi. Voilà une autre voie de sainteté ! Elle sort après dans la rue, rencontre un pauvre et s’arrête pour échanger avec lui avec affection. Voilà un autre pas ! »

N’ayons pas peur de la sainteté : N’aie pas peur de la sainteté. Elle ne t’enlèvera pas les forces, ni la vie ni la joie [….] N’aie pas peur de viser plus haut, de te laisser aimer et libérer par Dieu. N’aie pas peur de te laisser guider par l’Esprit Saint. La sainteté ne te rend pas moins humain, car c’est la rencontre de ta faiblesse avec la force de la grâce. Au fond, comme disait Léon Bloy, dans la vie « il n’y a qu’une tristesse, c’est de n’être pas des saints. »

L’exhortation apostolique se termine par ses mots : Demandons à l’Esprit Saint d’infuser en nous un intense désir d’être saint pour la plus grande gloire de Dieu et aidons-nous les uns les autres dans cet effort. Ainsi, nous partagerons un bonheur que le monde ne pourra nous enlever. »

Le Père, lui, a terminé son homélie en nous recommandant de prendre le temps de lire intégralement le texte de l’exhortation : quelques pages chaque jour et aussi de (re)lire l’Evangile de St Luc qui comporte 24 chapitres : un par jour.

Ce qui nous mènera à peu près jusqu’à l’Avent !!!

Lectures du jour

  • Première lecture : « Elle entrera, la nation juste, qui se garde fidèle » (Is 26, 1-6)
  • Psaume (Ps 117 (118), 1.8, 19-20, 21.25, 26)
  • Évangile : « Pour entrer dans le royaume des Cieux, il faut faire la volonté de mon Père » (Mt 7, 21.24-27)

Lire les textes

Saint du jour

Articles récents

Plus d'articles