Notre pèlerinage paroissial 2022 à Pontmain

Notre paroisse est liée à Pontmain par la statue qui orne l’église de Gazeran. En effet, cette statue a été installée et inaugurée en présence du Père Barbedette, l’un des petits enfants à avoir vu la Sainte Vierge dans le ciel de Pontmain.

Mais pourquoi une statue de ND de Pontmain dans notre église ? Si vous ne connaissez pas son histoire, je vous invite à la lire  ici. (seconde partie de l’article)

En ce mois de janvier, mois anniversaire des Apparitions, la paroisse a organisé un pèlerinage à Pontmain pour aller confier nos familles, notre paroisse et notre pays à la Sainte Vierge dont le message plein d’espérance nous réconforte en ces temps difficiles :  «  Mais priez mes enfants ; Dieu vous exaucera en peu de temps. Mon fils se laisse toucher. »

Partis dans nos voitures individuelles bien remplies, nous sommes arrivés juste pour la messe de 11h qui avait lieu dans la petite église paroissiale.

Après le déjeuner à « l’Accueil du pèlerin », nous avons visionné un dessin animé très bien fait, qui relatait  fidèlement et en détail l’apparition de la Sainte Vierge, le 17 janvier 1871. Les nombreux enfants de notre groupe ont apprécié le dessin animé… et les adultes aussi !

Puis le recteur du Sanctuaire, le Père Renaud Saliba, nous a emmenés dans les différents endroits marquants du village. D’abord, l’église paroissiale, embellie par  l’abbé Guérin, alors curé de Pontmain, très dévot envers la Sainte Vierge. Il avait, notamment, fait peindre le plafond de l’église en bleu foncé avec des étoiles dorées…Et quand Notre Dame apparaîtra quelques années plus tard, elle sera vêtue d’une robe bleu foncé avec des étoiles dorées…

Il nous a également rappelé que le 2 février 1872,  Mgr Wicart, évêque de Laval publiait un mandement dans lequel il reconnaissait, au nom de l’Église catholique, après enquête et procès canonique, la véracité de l’apparition. Il y a donc tout juste 150 ans.

Puis nous sommes allés dans « la grange » où les deux enfants Barbedette pilaient les ajoncs le soir de l’apparition. 

 

Deux enfants de notre groupe ont été invités à mimer les gestes que faisaient Eugène et Joseph Barbedette, avec les lourds pilons.

Un son et lumière retraçait les différents moments de l’apparition, et les positions qu’avait prises la Sainte vierge étaient figurées par 5 grandes statues, éclairées les unes après les autres, au fil du récit.

Le recteur nous emmena au pied de la statue de ND de Pontmain, sur la place de la basilique, et nous invita à nous « laisser regarder » par Elle.
C’est en récitant les litanies que nous sommes entrés dans la basilique, dont l’intérieur lumineux, aux vitraux pleins de couleur, contraste avec l’extérieur austère.
Le Père Saliba nous a rassemblés devant la grande croix, rouge, surmontée de l’inscription Jésus-Christ, comme celle que tenait ND dans une des phases de l’apparition. Il nous a expliqué que cette croix était rouge du sang versé par Notre Seigneur pour faire la paix avec Dieu et entre nous, et que si la Sainte Vierge nous présentait la croix de son fils, c’est parce que Marie, toujours, nous mène à Jésus.

Pour finir, nous avons fait cercle autour de la statue toute blanche, cette fois-ci, de Notre Dame, (sculptée par Henri Valette) et lui avons chanté le cantique « Mère de l’Espérance ». Ce cantique populaire fut chanté par les paroissiens de Pontmain, lors de l’apparition,  parmi d’autres cantiques, mais c’est à celui-ci que la Sainte Vierge réserva son plus beau sourire.  A ce moment-là, elle a élevé les mains à la hauteur des épaules et a remué les doigts avec une extrème délicatesse, paraissant accompagner le chant. Elle était radieuse et la joie des enfants est devenue exubérante :      » Oh ! Qu’elle est belle ! Oh  ! Qu’elle est belle ! » se sont-ils alors écriés. Depuis, ce cantique est devenu celui de Pontmain par excellence.

Cette journée bien remplie s’est achevée par le chapelet et les vêpres, ainsi que la confession pour ceux qui le souhaitaient. Nous n’avons pas eu le temps de faire le chemin de croix monumental qui se dresse aux abords du village. Ce sera pour la prochaine fois !

Lectures du jour

  • Première lecture : « Sur lui reposera l’esprit du Seigneur » (Is 11, 1-10)
  • Psaume (71 (72), 1-2, 7-8, 12-13, 17)
  • Évangile : « Jésus exulta de joie sous l’action de l’Esprit Saint » (Lc 10, 21-24)

Lire les textes

Saint du jour

Articles récents

Plus d'articles