Actualités générales

Procession du 15 août 2015 à Raizeux

By admin16 août 2015mars 23rd, 2022No Comments

Contenu mis à jour le 23 mars 2022

Cette année encore la fête de l’Assomption a été célébrée à Raizeux, seule église de notre groupement paroissial à être placée sous le patronage de la Sainte Vierge. Traditionnellement cette célébration débute par une procession qui part de l’église, se rend au carrefour de la mairie où nous nous arrêtons devant la croix pour lire une prière à Marie, puis nous regagnons l’église par la route des Tilleuls.

En l’absence de notre curé, le père Jacques Bertrand Robert, c’est le père Amaury Sartorius, curé de Rambouillet, qui a présidé la célébration, accompagné de nos deux diacres, Michel Henriet et Frédérik Hentgen. En union avec toute l’Eglise de France, il a dédié la procession aux Chrétiens d’Orient et c’est pour eux que nous avons lu la prière (voir ci-dessous) proposée à cette intention par plusieurs diocèses. Une messe solennelle en l’honneur de la Sainte Vierge a clôturé cette belle fête.

                                                                                                                                                                              (Article de Catherine,  photos de Catherine et Marie-France)

 

 

                             Prière à Marie qui fait tomber les murs

Très sainte Mère de Dieu, 

nous t’invoquons comme Mère de l’Église,

Mère de tous les chrétiens souffrants.

Nous te supplions, par ton ardente intercession, 

de faire tomber ce mur, les murs de nos cœurs, 

et tous les murs qui génèrent haine, violence, peur et indifférence, 

entre les hommes et entre les peuples.

Toi qui par ton Fiat as écrasé l’antique serpent,

rassemble-nous et unis-nous sous ton manteau virginal,

protège-nous de tout mal, et ouvre à jamais dans nos vies 

la porte de l’espérance.

Fais naître en nous et en ce monde, la civilisation de l’amour 

jaillie de la croix et de la résurrection de ton divin Fils, 

Jésus-Christ, notre Sauveur, qui vit et règne dans les siècles des siècles. 

Amen.